MON    MIX   A MOI

Il existe plusieurs techniques de mix. Mix Hiphop avec le scratch, mix fondu enchainé, mix avec la synchronisation du tempo de 2 morceaux...

Pour ma part j'ai choisi le mix fondu enchainé.

Pourquoi ?

Parce que la technique c'est bien quand on est dans un milieu électro, mais dans le monde de la danse je pense qu'il faut mieux parler avec le coeur.

En effet, si on compare la technique au mathématique et que notre cerveau humain devient très intelligent parce qu'il est capable de résourdre un maximum d'équation, cela ne veut pas dire qu'il pourra communiquer avec d'autres êtres grâce à ces mathématiques. Le langage émotionnel passe par les sentiments et non par des lois de mathématiques. Dans le milieu artistique, il vaut mieux privilégier le quotient emotionnel que le quotient intellectuel.

 

Voici une vidéo qui explique pourquoi ne pas utiliser le bouton Sync de votre controlleur en général.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cela mon mix est de la respiration. C'est un voyage montagnes russes, avec des hauts et des bas.

Passons la technique de transition des morceaux,  la forme, pour nous intéresser au fond du mix.

Il existe plusieurs types de mix: mix du beat, mix de la mélodie, mix de la musique, mix des paroles. Si vous privilégiez les paroles, essayer de reproduire un même mot ou lexique de mots pour avoir de la cohérence. Si vous priviligiez la musique, essayer de reproduire le même son.

 

Ensuite votre mix doit s'adresser à votre public. Il existe 2 catégories de danseurs , en vrai 3 si on compte la musique live mais il y en a tellement peu par rapport aux soirées.

 

La  1ère catégorie est ceux qui danse sur le beat en guise de musique, musiques masterisées à un certain BPM(beat par minute), exemple la techno. Musique plus adapté aux jeunes novices, très bon défouloire pour dépenser son énergie. C'est une des raisons pour laquelle en Zumba on reprend des rythmes latinos en accélérés (mode workout fitness) et on s'éclate! Autre aspect de la techno, c'est une musique façile à danser, pas besoin de prendre des cours de danse, il faut juste danser pour soi et bouger son corps, le rythme est rapide, on se déchaine. Pour cela, les Djs qui augmentent le beat des musiques originales appuient plus sur le beat et pour les novices c'est plus façile à danser. C'est entrainant et pas de prise de tête avec "où est le 1?".

Mais dans cette musique, il y  a peu de place pour la respiration de la danse.

Et nous sommes des danseurs avant tout qui sortons pour aller exprimer notre danse.

Or la danse, c'est un moyen de communication, ne dit-on pas que danser est équivalent à faire l'amour à la verticale ? Choisirez-vous de faire l'amour sur un fond de techno ?

Non [quoique je me demande si certains le font.]

 

Donc la 2ème catégorie est autre: c'est celle qui vibre avec les harmoniques de la musique ou les paroles de la chanson. Et pour ces derniers choississez bien vos morceaux.

Imaginer en variété francaise une chanson dans laquelle vous mettez du Johnny Halliday "Allumer le feu" et ensuite "Laura". Même si ce sont des chansons sur le thème de l'amour, la première est super dynamique, très fuego et l'autre sentimale, romantique. Après c'est votre hoix. soit vous attendez un momemt plus calme pour la passer ou soit vous attendez la fin de la musique pour le fondu final. Et là, vous donnez une autre énergie à votre mix. Votre mix respire. Pour mélanger la salsa, bachata, merengue, reaggaeton, kizomba et zouk certains Djs utilisent le même tempo. Mais entre le tempo de la salsa et de la kizomba, il y a un énorme gap. Du coup, en soirée on se retrouve à danser sur un morceau trop rapide et il n'y a plus de sens à notre interprétation et aussi plus de respect à l'artiste original. En milonga(soirée tango), le problème a été réglé par l'ajout de cortina mais c'est détourner le problème, il vaut mieux apprendre les caractéristiques de son de d'Arienzo, Di Sarli, Pugliese...
 

Voilà, vous comprenez que le fait de synchroniser toutes les musiques est une aberration pour moi à moins que ce ne soit une soirée avec qu'un seul registre de musique et qu'on veuille défouler la foule, mais cela empêche la respiration et risque de frustrer les Danseurs avec un vrai D.

Tout le monde ne sera pas d'accord, mais tout le monde n'apprécie pas la musique classique ou l'opéra.

Heureusement la vie musicale d'une personne évolue au cours du temps, et que l'on s'attarde plus à l'essence da la musique en avancant dans le temps, et c'est cela la beauté de la vie.

 

Mon conseil: respecter le musicien et les danseurs et apprenez à enchainer les morceaux avec le coeur et non la machine.